Bagniere comedies_confinement-04

PARLEZ-MOI DE LA PLUIE

Un film de Agnès Jaoui

Des acteurs formidables

Agathe Villanova vient passer dix jours dans la maison de son enfance pour aider sa sœur à ranger les affaires de leur mère, décédée un an plus tôt. Féministe et nouvellement engagée dans la politique, elle profite des dix jours pour « faire campagne ». De plus, Karim, qu’elle connaît depuis l’enfance, et son ami Michel Ronsard décident de tourner un documentaire sur elle dans le cadre d’une collection sur les « femmes qui ont réussi ». Confiante, elle accepte de tourner le film. Pourtant, rien ne va se passer comme elle l’entend...

Agnès Jaoui nous fait ici un des plus beaux cadeaux : des personnages intéressants et de bons acteurs. Pas d’erreur de casting donc et des têtes trop peu connues encore du grand écran mais qu’on a hâte de retrouver comme Pascale Arbillot (Florence), Florence Loiret-Caille (Aurélie) et Guillaume de Tonquédec (Stéphane). La réalisatrice a le chic pour nous servir sur un plateau d’argent des histoires drôles ainsi que des personnages plus vrais que nature. Même si on grince des dents quelque fois, on rit franchement tout au long du film.

On a la chance de redécouvrir Jamel Debbouze dans un très beau rôle. Le comédien prouve encore qu’il n’est pas là seulement pour nous faire rire ! Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri ont écrit avec finesse et intelligence ce film qui traite de plusieurs thèmes dont l’ « humiliation ordinaire » que subit chacun des personnages ! Mais on a aussi le plaisir de les voir jouer tous les deux dans des scènes invraisemblables ! Je pense notamment ici à la scène où Agathe, Michel et Karim se retrouvent chez des paysans... très accueillants ! Un petit clin d’oeil réjouissant aux « bronzés font du ski ».

Laëtitia LangueEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire