Banniere_Presidents_US_fictifs_au_cinema

PALINDROMES

Un film de Todd Solondz

Abscon

Aviva a douze ans et ne rêve que d’une chose : être enceinte. Après avoir réussi son forfait, elle fait une fugue, pour échapper aux volontés de ses parents…

Si Todd Solondz (Bienvenue dans l’âge ingrat, Happiness…) traite ici toujours des mêmes thèmes, à savoir la cruauté des enfants et adolescents, la laideur et la difficulté d’aimer ou d’avoir une sexualité, il a choisit cette fois-ci une voix bien difficile. Car sa narration, voulant prendre une portée universelle, se retrouve perdue dans des contrées singulières. Le réalisateur a en effet choisi de faire interpréter sa petite fille de 12 ans, par plusieurs interprètes différents, au fil du film.

Aviva prend change donc de couleur, d’âge et même de sexe, tout au long de son périple. Et ceci crée, dans un premier temps tout au moins, des situations cocasses, pour celui qui n’aura pas déjà décroché. L’humour pince sans rire, à la limite du correct, est toujours présent, avec un brin de provocation en moins. Et le spectateur patient, intrigué par le principe narratif aura pourtant lui aussi du mal à trouver une quelconque morale à cette histoire à part.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire