Banniere Festival Alpe d'huez 2023

PAÏ

Un film de Niki Caro

Une Histoire peu ordinaire

Païkea (surnommé « Whale Rider ») est l’ancêtre des Maoris arrivés en Nouvelle-Zélande en chevauchant une baleine. Au pays des Maoris, la tradition veut qu’à chaque nouvelle génération, un descendant mâle du chef devienne sa relève pour diriger la communauté. Un problème se pose car la progéniture est une fille (Paï). Le chef du village doit alors trouver et former son successeur pour servir de chef spirituel…

Ce film néo-zélandais a reçu de nombreuses récompenses lors des festivals internationaux tels que celui de San Francisco, Seattle, Toronto et Sundance. Ce récit du destin tout tracé de la jeune Paï, élevée par ses grands-parents et dont le frère jumeau et la mère sont morts à sa naissance, s'avère à la fois touchant et émouvant. Elle ne peut devenir le chef du village selon les dires de son grand-père borné, qui tente de suivre sa conviction et continue à former de jeunes garçons, essayant d'y trouver son héritier. C'est à l'entraînement en secret de la jeune fille, calqué sur celui des hommes, que nous convie la réalisatrice.

C'est donc un combat perpétuel que mènent Paï et son grand-père, chacun ayant son charisme sa fierté et sa volonté. Au travers de ces deux portraits, c'est au conflit de générations que l'on s'intéresse, et non à un éventuel décalage avec la modernité. Bercé par une musique et des paysages sublimes, le spectateur se laisse prendre par l'émotion et par la tristesse que dégage cette histoire hors du commun et où on découvre des phénomènes étranges et poétiques.

David BrejonEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire