Banniere Festival Alpe d'huez 2023

NOS ENFANTS NOUS ACCUSERONT

Un film de Jean-Paul Jaud

Qui mange BIO vivra?

Ce film est un documentaire qui a pour objet l’initiative du Maire de Barjac, commune du Gard, qui a décidé de faire passer l’alimentation de la restauration collective d’une école au label de l’agriculture biologique. Nous suivons donc cette évolution le long d’une année scolaire, aussi bien du côté des réactions des familles, qu’au niveau municipal. Cette aventure gustative, humaine et de santé publique est renforcée par des données statistiques et des témoignages scientifiques d’experts…

L’avantage des documentaires environnementalistes à tendance dénonciatrice, c’est qu’on sort de la salle alerté et plus informé. Là où le bât blesse souvent, c’est sur l'objectif de nous faire nous sentir plus concernés. En effet, entre la prise de conscience et l’action, le pas est-il franchi par certains spectateurs? C’est l’ambition du film de Jean-Paul Jaud, qui choisit de représenter une solution et non pas un constat d’échec.

Le réalisateur choisit d’illustrer son propos par de beaux paysages, des enfants que l’on responsabilise, et bien que le ton de propagande pour le BIO soit plutôt manifeste, quelques témoignages des parents viennent nuancer son utilisation au quotidien, le souci financier demeurant le premier argument. Naturellement, le film expose le panorama sur l’augmentation constante des cancers liés à des facteurs environnementaux, les rapports scientifiques sur les effets néfastes de l’utilisation des pesticides dans notre agriculture. La caution scientifique est évidemment indispensable à un propos crédible et à sa diffusion.

C’est dans la forme que l’on pourra reprocher au film de créer un climat alarmiste, notamment par l’utilisation d’une musique plus adaptée à Hitchcock qu’à un documentaire en milieu scolaire et rural. Indiscutablement il y a des faiblesses, un ton militant parfois agaçant, un hymne à la vie un peu naïf par moments, mais si l’on choisit avant tout de se poser la question de l’importance et de l’intérêt du traitement du sujet, alors on ne peut que soutenir l’initiative de ce film. On sortira certes un peu perdu, ne sachant plus quoi avaler dans les prochaines heures sans risquer sa vie, mais le pari du film est réussi, à savoir nous pousser à réfléchir, et surtout à agir.

Camille ChignierEnvoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire