Parce qu'on en a jamais assez !

MUNE LE GARDIEN DE LA LUNE

Animation de qualité pour conte aventureux

Lorsque les gardiens de la lune et du soleil passent le relais après 350 ans de bons et loyaux services, c'est, à la surprise générale, le jeune et maladroit Mune qui est choisi comme nouveau gardien de la lune. Commencent alors sa rude tâche et les ennuis qui vont avec...

"Mune" nous invite à la découverte d'un monde à part entière, où la lune et le soleil sont chacun tractés par des créatures de taille gigantesque, dirigées par les gardiens des deux bords. Centré sur deux personnages attachants, le récit revêt à la fois un caractère initiatique et moral. D’un côté, on découvre le jeune Mune, maladroit et se sentant peu légitime dans sa nouvelle mission. De l’autre, on suit Cire, une jeune fille d'une espèce intermédiaire vivant à la frontière des deux mondes et devant rester dans l'ombre car autant sensible au soleil (elle fond) qu'à la nuit (elle gèle).

Derrière la rivalité entre les deux gardiens, qui mettent chacun à leur manière le fonctionnement du monde en péril, se cache un message sur la nécessité de trouver un juste milieu entre la peur et l'excès d'assurance. Riche en personnages secondaires surprenants, tels un hibou au cou en accordéon ou un petit démon qui n'arrive pas à faire le mal, le film nous entraîne dans des aventures qui font la part belle à d'étranges créatures et à des décors incroyables.

L'humour est bien sûr au rendez-vous, ceci dès les premières scènes d'introduction avec les deux gardiens grabataires. Et le mélange d'animation en images de synthèse, sur fond de décors 2D fait l'objet d'un soin particulier. Nul doute donc que ce film d'animation français trouvera le chemin du succès.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire