Parce qu'on en a jamais assez !

MR LONG

Un film de Sabu

Portrait gentillet d'un tueur à gage tentant de se refaire une vie

Mr Long est un tueur à gages taïwanais. Envoyé en mission dans une boîte de nuit de Tokyo, il rate son coup et se retrouve ficelé dans un sac. Réussissant à s‘échapper, il se cache, blessé, dans un bidonville, où un petit gamin va peu à peu prendre soin de lui...

Avec le portrait d'un tueur à gages spécialisé dans les assassinats au couteau et contraint de s'inventer une nouvelle vie, c'est sur des sentiers inattendus que nous emmène finalement Sabu (Miss Zombie). Prenant à contre-pied les thrillers asiatiques usuels, en refusant de rajouter moultes effets sonores aux scènes de combat (ici les coups de couteau sont presque silencieux et doux), en niant la traque pour se concentrer sur l'intime, le réalisateur surprend par un ton de semi-comédie où règne la valeur d'entraide.

Le film prend ainsi son rythme de croisière après une série de flash-backs résumant le passé de la femme et le gamin chez lesquels le personnage trouve refuge. Ne sortant pas outre mesure d'un récit linéaire, Sabu livre cependant un joli portrait de groupe, plus proche des films de Kore-Eda que de l‘univers Yakusa de Kitano. Doté d’un humour plutôt attendrissant, entre un ensemble d'habitants sympathiques et un gamin malicieux, Mr Long s’avère un film de vengeance à la fois efficace et déroutant.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire