Bagniere comedies_confinement-04

LA MORT SUSPENDUE

Un film de Kevin MacDonald

Quand la fiction va à la rencontre d'une réalité incroyable

Deux alpinistes passionnés, Joe Simpson et Simon Yates, se lancent un nouveau défi : tenter l'ascension de la face ouest du Siula Grande dans les Andes. S'ils réussissent, ils seront les premiers à avoir atteint ce sommet. Mais Joe se casse la jambe et finit par se trouver suspendu dans le vide, accroché uniquement à Simon, qui prend une décision fatale pour Joe : couper la corde qui les relie avant de tomber lui aussi…

Un univers de silence, de dangers et d'émotions. Voilà l'idée des hauts sommets qui reste en tête à la sortie de ce film qui mêle avantageusement reconstitution fictive, avec tous les ressorts que la narration permet, et documentaire, avec les commentaires faits par les protagonistes de l'aventure.

Ce film explique l'histoire de cet homme, obligé d'abandonner son ami pour sauver sa vie. Cette décision que la communauté des alpinistes a souvent critiqué, alors que Joe, lui, a toujours soutenu Simon, est remise ici dans son contexte, et apparaît comme la seule décision évidente à prendre : sauver une vie ou n'en sauver aucune…

Beaucoup d'émotions fortes nous sont transmises à travers cette histoire. Le film nous prend et nous mène jusqu'à son terme sans que l'on puisse s'en détacher. Et c'est cela que le réalisateur apporte de plus à cette histoire vraie. Pour finir, les paysages sont d'une beauté presque irréelle, qui attire vers elle, et l'on comprend pourquoi les alpinistes prennent tous ces risques pour grimper. Ils semblent comme hypnotisés par cette beauté glaciale. En conclusion de ce film, il faut se rappeler que malgré tout ce que nous lui imposons, la nature sera toujours la plus forte au final, et que ses dangers devraient nous amener à plus de sagesse.

Chloé FigueresEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire