avec ou sans moustache

LES MOOMINS ATTENDENT NOËL

Avec les voix de Bill Skarsgård, Alicia Vikander...

Inégal

Alors que toute la famille se prépare à hiberner, et que son ami Pipo est parti en voyage de par le monde, le fils Moomin fait un cauchemar qui me réveille…

Tourné en stop Motion (image par image), ce nouvel épisode des aventures des Moomins se déroule en hiver et tente de capter autant la fascination pour la neige et le froid, que l'esprit de Noël (qui consiste à rendre les autres heureux). Issus de la littérature pour enfant finlandaise, ces petites créatures ressemblant à de petits hippopotames blancs ou gris ont déjà vues leurs aventures adaptées sur grand écran ces dernières années, avec la sortie notamment en France de "Les Moomins sur la Riviera" et "Les Moomins et la chasse à la comète". Résolument orienté vers les plus petits, ce nouvel épisode convoque tout un tas de créatures, réunies progressivement dans la demeure des Moomins et raisons d'un partage érigé en étendard.

Après un beau générique dessiné (dans les bleus, violet et blanc) qui n'a rien à voir avec le graphisme du reste du métrage, le film fait place à des décors peints, alliant papier découpé et créatures en feutre. Si les bras de nos héros sont en 2D, leurs corps et leurs têtes laissent apparaître un volume. Si les loups et l'étrange Gork (manteau noir et yeux de diamant) auront de quoi inquiéter les petits, la bonne humeur qui règne au niveau de l’ensemble devrait rassurer les parents. A réserver aux tous petits cependant, le scénario n’étant pas follement complexe ni les personnages réellement épais.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire