Parce qu'on en a jamais assez !

MON VOISIN LE TUEUR 2

Un film de Howard Deutch

Bavard et brouillon

Jimmy « la tulipe » (Bruce Willis), tueur professionnel joue les planqués en passant ses journées à cuisiner ou faire le ménage. Sa femme (Amanda Peet), affublée du même métier, désespère de dégommer quelqu'un, chacune de ses victimes décédant, accidentellement. Leur ancien voisin, Nicholas « Oz » (Matthew Perry) débarque un beau, les suppliant de venir en aide à sa femme (l'ex de Jimmy), kidnappée par des gangsters hongrois…

Le premier opus de Mon voisin le tueur était plutôt amusant. Il faisait la part belle aux acteurs, avec notamment un numéro surprenant de la part d'un Bruce Willis, pris à contre emploi, en gangster flegmatique et d'apparence bien peu dangereux. Ce deuxième épisode confirme ce contre emploi, en faisant de lui la ménagère parfaite, qui dans une scène d'ouverture mémorable où il surveille son gigot et s'inquiète de la propreté du sol.

Malheureusement une fois cette scène passée, une fois que sa femme a pleurniché de désespoir parce qu'elle n'arrive pas à tuer quelqu'un correctement, le film se perd en intrigues bancales et en bavardages aussi peu drôles qu'agaçants. Du coup, le spectateur décroche, et les pitreries de Matthew Perry qui ne se sort décidément pas de son Chandler de personnage, n'y changent rien. Un film sans charme, si ce n'est ceux de ses interprètes.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire