Parce qu'on en a jamais assez !

MILLENIUM

Un film de
Avec

Attrape-moi si tu peux

D’après la trilogie de Stieg Larsson, « Millénium » est un véritable succès littéraire mondial. Le film, très fidèle au livre, relate l’histoire de Mikael Blomkvist, un homme trompé et bafoué par une société qui souffle le chaud et le froid à la recherche du scandale quotidien. Mais Mikael est bon joueur, lui-même journaliste, il ne peut que se résigner. Aussi la mission d’Henrik Vanger va être pour lui, l’occasion de fuir la ville et sa cohue et de mener une nouvelle enquête. L’acteur Michael Nyqvist n’a certes pas le charisme d’un Will Smith où la présence d’un Jim Carrey, mais sa prestation est juste et appropriée : tantôt calme, tantôt réfléchi, tremblotant par moment, excité par un nouvel indice tel un gamin recevant une sucrerie, son personnage est tout simplement humain donc réaliste, apportant l’immersion recherchée par le spectateur.

Au cours de son enquête, il sera épaulé, suite à un concours de circonstances, par Lisbeth Salander, jeune femme de 24 ans sous tutelle, considérée comme violente et incapable de gérer sa vie sainement. Au premier contact, Lisbeth nous fait littéralement peur, plus gothique encore que Marylin Manson dans ses plus grands jours, c’est une femme bourrée de mystères, de contradictions répétitives, et de déchirures internes. Sans doute à son actif quelques crimes inavouables, finalement Lisbeth, c’est un peu le double effet kiss-cool, car au deuxième contact, elle nous subjugue et nous laisse contemplatif. Un véritable tour de force pour l’actrice Noomi Rapace. Leur duo de chat et de souris, nous transportera vers de vaste paysages plutôt rarement diffusés au cinéma, une musique très adaptée et une langue (pour ceux qui le regarderont en VO) plutôt inhabituelle, mais apportant sa touche d’exotisme. Globalement, l’ensemble des prestations est une réussite, chaque personnage apportant son lot de caractère.

Mikael Blombkvist n’est pas John McClane qui doit sauver une quatrième fois New-York, mais un homme déterminé à accomplir son boulot d’enquêteur permettant ainsi à un vieil homme, Henrik, de faire enfin le deuil d’une vie habitée par le doute. La mission est complexe et palpitante, chaque suspect fuyant ses responsabilités et brouillant les pistes autant que possible. Le premier quart du film a sans doute des allures d’un « Derrick » grandeur nature, mais ne vous y méprenez pas, « Millénium », est bien un thriller avec son lot de suspens, d’action mesurée, de renversement de situation, d’improbabilité et de frisson... Le décor est maintenant planté, le volet numéro 2 est attendu de pied ferme !

Jean-Philippe MartinEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire