Banniere_Festival_Lumiere_2020

MIKA ET SEBASTIAN : L'AVENTURE DE LA POIRE GÉANTE

Que d'aventures !

Mika le chat jaune et son ami Sebastian l'éléphant tentent de retrouver le maire de Solby (Sunnyville), qui a subitement disparu. Alors que son adjoint s'apprête à lui succéder, espérant construire sa grande tour, Mika récupère une bouteille dans laquelle il y a un message du maire, prisonnier sur l'île mystérieuse, qui leur indique le chemin pour venir le récupérer...

Forcément le titre de cette production danoise, tirée de l'œuvre d'un célèbre dessinateur local, Jakob Martin Strid, évoquera à certains le lointain souvenir de "James et la pêche géante" de Henry Selick (1997). Exit cependant ici le tournage en stop-motion avec des figurines modelées, place aujourd'hui à l'image de synthèse, qui réussit presque à rendre par moment l'aspect artisanal du premier mode de tournage.

Les plus petits trouveront les personnages charmants (particulièrement l'éléphant Sebastian et son drôle de ronflement) ou irritants (le neveu du maire, dont la tête vire au rouge lorsqu'il est en colère...). Mais si le film est une vraie réussite, c'est surtout par la représentation des épreuves qui attendent les aventuriers : des pirates plutôt trognons, le dragon des mers, un brouillard aux sympathiques silhouettes de fantômes, et enfin la fameuse île mystérieuse.

Petite critique de l'avidité des promoteurs, évocation lointaine du capitaine Némo, incroyables machines : le film est là pour stimuler l'imagination et réussit sa mission. Qu'il s'agisse du Van Atomique du professeur Glucose, ou des coupes pratiques sur la poire, afin de pouvoir suivre l'action (elle est devenue une maison et bientôt un bateau), tout est fait pour stimuler l’imagination du spectateur. Quant à l’action, elle ne manque pas, le film regorgeant de scènes au rythme soutenu et à l’humour très « nordique », telle la poursuite incroyable dans les rues du village, le véhicule de fortune entraînant dans son sillage nombre de poursuivants. Alors n’hésitez pas, profitez des vacances de Pâques et des ponts de mai pour emmener vos enfants faire un tour en poire...

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire