Banniere_Festival_Animation_Annecy_2020

MES CHERS VOISINS

Avec Carmen Maura...

L'enfer du voisinage

Agent immobilier, Carmen Maura, fait visiter régulièrement un superbe appartement dans le centre de Madrid. L'immeuble ne paye pas de mine, et les voisins sont quelques peu envahissant. Profitant du fait que l'appartement ne trouve pas acquéreur, elle y organise une soirée intime avec son mari. Alors que les tourtereaux s'ébattent sur le matelas à eau, des cafards tombent du plafond, qui se met à sointer…

Qui n'a jamais eu de problèmes avec ses voisins ? Qui n'a jamais connu une régie envahissante, qui se mêle de votre vie privée " pour votre bien " ? Alors, si vos voisins vous font faire des cauchemars, n'allez pas voir le film de Alex de la Iglesia. Il pourrait vous rendre des plus paranoïaque quant aux intentions pacifiques de ceux-ci. Son titre original, 'la comunidad', la communauté, est d'ailleurs plus parlant concernant la nature de ce groupe de voisins un peu à part.

Dire que De la Iglesia joue avec nos nerfs est assez évident. Il alterne savamment des situations hallucinantes, et grossit légèrement le trait des personnages, les rendant à la fois attachants, et presque inhumains. Il s'amuse également des clichés nationaux, notamment de ceux de la grand mère, garante de la famille, et qui devient la pire furie égoïste, et du macho, dragueur, dont les gros plans sur la bouche, pulpeuse, aux sourires interminables, vous mènent au bord de l'écœurement. Un film bourré d'humour noir, qui fait parfois penser à Délicatessen, mais qui est un vrai régal de retournements de situation, et d'ingéniosité malfaisante. Un délice pour les nerfs, un calvaire pour vos ongles.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire