Parce qu'on en a jamais assez !

LA MEMOIRE DANS LA PEAU

Un film de Doug Liman

Palpitant

Un homme est repêché au large de Marseille. Sous sa peau, se trouvent deux balles et une capsule holographique indiquant un numéro de compte en Suisse. Amnésique, ce sont là pour lui, les deux seuls indices de son identité…
Affiche du film Julieta

Loin des facéties de James Bond, l'agent secret version Doug Liman (ou Robert Ludlum, auteur des trois ouvrages sur le personnage 'Bourne') est ultra entraîné, quasiment conditionné à la réponse physique et à un repérage rapide et efficace des lieux et moindre détails.

La force du films de Liman ('Go !'), est de permettre au spectateur de découvrir en même temps que Bourne (Matt Damon) et que celle qui l'accompagne, les différentes facettes et réflexes du super agent. Exploitant à merveille les sites de Pargue (sensée figurer Zurich) et de Paris, le réalisateur jalonne son récit de belles accélérations, scènes cadencées de plus en plus surréalistes. Et on y croit. De la descente à main nue sur la façade, aux accrobaties véhiculées ou non dans les escaliers.

Matt Damon est à la fois incrédule et inquiétant, maître de réactions surprenantes et euphorisantes. Son duo avec Franka Potente ('Cours Lola cours') fonctionne à merveille sur le registre de l'attraction-répulsion.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire