Banniere_Festival_Lumiere_2020

MAFIA LOVE

Un film de Martin Burke

Une comédie ratée, dont certaines scènes sentent le culte

Le garde du corps personnel (Stallone) d'un richissime et très âgé parrain de la mafia, se voit chargé de surveiller la fille de celui-ci (Madeleine Stowe). Mais alors que le mafieux en question décède, c'est la fille qui devient la cible de ceux qui veulent prendre le contrôle du milieu…

Basé exclusivement sur l'antinomie entre le personnage de bourgeoise gâtée de Madeleine Stowe, et celui d'armoire à glace engoncée de Sylvester Stallone, le film de Burke s'essouffle vite tant les situations sont invraisemblables et les acteurs sur-jouent. On frise souvent le ridicule, et du coup, quelques scènes hallucinantes ressortent du lot.

Car il existe dans ce film, des moments où les scénaristes semblent s'être lâché, ou avoir disposé d'une liberté d'écriture notamment des dialogues, bien plus grande que dans le reste du récit. On s'étonne d'ailleurs que les interprètes aient accepté certaines de ces scènes, au risque de se décrédibiliser complètement. En guise d'exemple parlant, on citera juste le moment ou Stallone cache un cadavre en décomposition sous un meuble, arguant à chaque bruit incongru de celui-ci, qu'il s'agit d'écureuils coincés dans les murs, qui ont des gazs ! Instructif, mais aussi hallucinant que drôle.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire