Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

MADAME

Avec

Un dialogue retrouvé

Stéphane Riethauser, cinéaste, a filmé sa grand-mère Caroline, à l’âge de 90 ans, dont il était le petit fils adoré. Aujourd’hui décédée depuis 15 ans, le montage de ces images et sa voix en off, crée un dialogue entre eux permettant d’aborder des sujets délicats comme la sexualité ou le genre…

Madame 2020 film documentaire image

Le film de Stéphane Riethauser débute par un motif qui sera récurrent tout au long du métrage : un message laissé sur répondeur, par sa grand-mère Caroline. Traduisant tour à tour l’attachement, la distance, l’affection, ceux-ci reviendront en effet tout au long film, montrant l’évolution de leur relation, alors que le jeune homme se dévoile. Questionnant le modèle patriarcal en place, son montage permet de repositionner à la fois cette femme à poigne, à la volonté de fer, et sa personnalité, lui qui « est né avec un appendice entre les jambes », devenant ainsi l’héritier désigné de la famille.

De la sidération face à un film tourné par son père, dans son rapport aux différents « rôles » de la femme, aux agacements face à une langue française où le masculin l’emporte, c’est à une rébellion progressive que l’on assiste. Stéphane parle de l’image des homosexuels, des comportements réprouvés, du vocabulaire qui va avec, de sa honte face à son petit frère correspondant plus aux attentes ou standards des parents, de ses premiers émois (River Phoenix, Etienne, Davide…) et découvertes.

En parallèle, il retrace la vie de Caroline, exprimant ainsi son incompréhension lorsque lui-même commence à s’engager et à devenir « visible ». Et la reprise de contact, maladroite, se dessine avec un mélange de tendresse et d’émotion, ouvrant sur un nouveau chapitre laissant libre court à la liberté et la complicité. A la manière d’un album de famille, tantôt confus car nous en sommes extérieurs, tantôt clairvoyante car les idées se font plus précises, "Madame" évoque l’acceptation de la différence comme une possibilité, et l’alliance de deux caractères face à un monde qu’ils ont tous les deux, sans doute, souhaité changer.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire