Banniere_CANNES-2019

LIZ ET L'OISEAU BLEU

Un film de Naoko Yamada
Avec les voix de Atsumi Tanezaki, Nao Tōyama, Miyu Honda...

Une infinie délicatesse

Mizore, lycéenne timide, est très proche de son amie Nozomi, extravertie et populaire. Camarades de classes pour ce qui est des cours de musique, la première joue du hautbois et la seconde de la flûte. Alors que les deux amies préparent un duo pour une compétition musicale, basé sur « Liz et l’Oiseau Bleu » (Liz und ein Blauer Vogel), Mizore a peur que la fin d’année ne marque la fin de leur amitié…

Liz et l'oiseau bleu film animation image

"Liz et l’oiseau bleu" est le nom du morceau de musique que répète deux lycéennes, l’une enjouée et chaleureuse, l’autre réservée, fuyante et froide, dont l’amitié semble se transformer en rivalité, à l’approche du concours qu’elles doivent passer, pour intégrer la même école. Construisant un parallèle délicat entre le morceau de musique (histoire d’une jeune fille incapable de laisser s’en aller un oiseau bleu), le film prend le temps de donner de l’épaisseur aux sentiments de l’une et de l’autre, exposant leurs faiblesses comme leurs inquiétudes. Ceci avant de surprendre son monde lors d’une conclusion plutôt inattendue, montrant que les relations sont souvent plus complexes que les apparences qu’elles livrent.

Récit initiatique, faisant s’interroger sur les limites entre amitié et amour, incitant à exprimer coûte que coûte ses sentiments, le film se révèle des plus touchants. Niveau graphique, la finesse est au rendez-vous, entre les décors peints et la quasi absence de traits de contours des passages nous plongeant dans le conte, et le dessin plus classique du récit principal. Incompréhension adolescente face à un avenir incertain ou à des chemins amenés à se séparer, confusion entre admiration, attirance et dépendance, castration du talent par plus fort que soi, ces thèmes universels trouvent tous une expression délicate dans ce film où l’affection semble en permanence retenue. Un très beau portrait d’adolescentes, par l’auteur du remarqué "Silent Voice".

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire