Parce qu'on en a jamais assez !

LES MONDES IMAGINAIRES DE J.F. LAGUIONIE

Avec les voix de Jean-Pierre Sentier...

Des mondes uniques mais rarement imaginaires

Sept court-métrages du même auteur, où la mort n’est jamais loin et les étendues d’eaux omniprésentes. Pour rentrer dans l’univers doux et poétique de Jean-François Laguionie…

Les mondes imaginaires de Jean François Laguionie film animation image

L'Agence du court métrage a fait restaurer sept court-métrages de Jean-François Laguionie, un pilier du cinéma d’animation français, auteur du "Tableau" et du "Château des Singes".... "Les mondes imaginaires de J. F. Laguinoie" est une sorte de recueil de court métrage. Le terme de recueil fonctionne parfaitement bien en raison de l'aspect poétique de chacun de ces films, empreints d'une grande douceur mélancolique.

Chaque personnage, que ce soit une actrice dans "L’Acteur" (1975, 5’35), une vielle femme dans "Le masque du diable" (1976, 12’), un violoncelliste qui part en quête d'une demoiselle emportée dans un monde sous-marin dans "La demoiselle et le violoncelliste" (1964, 9’), un homme seul qui ère dans une ville déserte dans "Une bombe par hasard" (1969, 9’), un désosseur de navire amoureux dans le conte mythique de "Potr’ et la fille des eaux" (1974, 11’), une jeune fille moderne et Noé dans "L’Arche de Noé" (1967, 11’) et un couple qui s'éloigne dans "La traversée de l’Atlantique à la rame" (1978, 21’), respire un certain fatalisme indolent plein de poésie. La mort n'est jamais loin, mais elle ne fait pas peur. La mer, ou les grandes étendes d'eaux sont toujours présentes, elles sont un ailleurs et un au-delà, une miroir lisse qui cache et qui emporte.*

L'idée de « mondes imaginaires » est assez surprenante, car chaque monde, bien qu'il soit unique et très stylisé, est rarement imaginaire. Il y a toujours une inscription très forte de la réalité dans les films de Jean-François Laguionie, une trivialité du quotidien qu'il explore par le biais du fantastique. Cette série de court métrages est l'occasion rêvée, pour les plus petits et les plus grands, de découvrir ou redécouvrir ce grand auteur, avant la sortie de son nouveau long, en décembre : "Le voyage du prince".

Thomas ChapelleEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire