Banniere_Presidents_US_fictifs_au_cinema

LES AVENTURES DE SPIROU ET FANTASIO

Un film de Alexandre Coffre

Austin Powers revient !

Spirou fait le groom pickpocket dans un grand hôtel. Il croise le parcours de Fantasio qui est un reporter en manque de scoop. Il rencontre le Comte de Champignac « géotrouvetout » et inventeur.
Ce dernier est enlevé par Zorglub, un méchant voulant dominer le monde. Siprou et Fantasio partent à la recherche du Comte à l’aide de Sessotine, concurrente direct de Fantasio. En découle une course poursuite à travers le monde…

Alexandre Coffre exploite les héros de Franquin dans une comédie familiale qui essaye tant bien que mal de rafraîchir les aventures tirées de la bande dessinée du même nom. Le réalisateur concocte un périple tentant d’allier humour et aventure porté par l’énergie de ses acteurs, avec une histoire de méchant voulant diriger le monde et se retrouvant face à nos deux héros voulant l’arrêter. On comprend pourquoi le film n’intéressera que les enfants de moins de 10 ans !

Car pour les fans de Spirou et Fantasio, la déception est au rendez-vous. Les gags sont démesurés et improbables. L’histoire n'arrive à dégager aucune originalité dans sa retranscription de l'esprit de la bande dessinée. Les deux héros ne s’imposent pas et n'arrivent pas à trouver leur place. Par moments, ils sont même occultés pas les deux sbires du méchant ! L’intrigue est faiblarde. Elle manque cruellement d'imagination. La fantaisie n'est pas non plus au programme, le film – trop gentillet – restant au niveau du jeune public. Le personnage de Fantasio prend un peu trop la vedette sur Spirou, quand le rôle du méchant ne tient pas en haleine. "Les Aventures de Spirou et Fantasio" ne sont pas assez décapées et trop linéaires face à la concurrence. Cet opus ne restera pas comme un souvenir impérissable.

David BrejonEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire