Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

L’ÉQUIPE DE SECOURS, EN ROUTE POUR L’AVENTURE !

Un film de Janis Cimermanis
Avec les voix de

Un sympathique tour d’Europe en compagnie de trois personnages étranges et surprenants

Pote, Sily et Bemby, membres de la brigade de secours en Lettonie, déploient leurs services sur toute l’Europe, intervenant en Espagne, Suède, Angleterre, Italie ou France, proposant des solutions parfois insolites…

L'équipe de secours, en route pour l'aventure ! film animation image

Venus de Lettonie, les trois membres de L’équipe de secours ont déjà eu droit à un recueil de leurs aventures en 1998, regroupant des courts métrages « thématiques » datant de 1991 à 1996. Les voici de retour sur grand écran, avec des films datant de 2012 à 2019, et cette fois-ci une approche liée à un certain nombre de pays, les scénarios des courts-métrages concernés s’appropriant quelques symbole de ceux-ci : le Louvre pour la France, Big Ben pour l’Angleterre, la Tour de Pise pour l’Italie, etc. Tournés en stop motion avec des marionnettes couvertes de tissu (même la peau des taureaux du premier chapitre en est consittuée…), ce sont 5 chapitres à l’humour absurde, finalement très proches de l’esprit "Pat et Mat", dans lesquels nos héros proposent des solutions improbables.

Dans "Corrida" il s’agira de faire descendre un torero espagnol d’un arbre en distrayant par tous les moyens le taureau. Dans "Vasa", il faudra trouver une solution à l’invasion de rats dans un musée naval suédois. Dans "Les vacances à Londres" il faudra réparer l’horloge de Big Ben. Dans "La tour de Pise", il faudra empêcher la tour de tomber en faisant levier. Et dans "Les mystères de Paris", il faudra résoudre un problème d’électricité qui entraîne l’extinction de la Tour Eiffel.

Chaque fois non seulement l’équipe de secours arrive avec un moyen de locomotion différent (camionnette, navire, avion…), mais alors qu’elle propose des solutions, on suit aussi en parallèle les découvertes d’un groupe de touristes asiatique et d’un vieil homme en noir. La révélation faite d’ailleurs face à la Joconde, amusera d’ailleurs sans doute plus les parents que les bambins. Reste que les grommellements et l’aspect très visuel de la plupart des gags permettent d’emmener les plus petits voir ce charmant recueil.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire