Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

LAN YU

Un film de Stanley Kwan
Avec Hu Jun, Liu Yu...

Un fond historique peu exploité

L'histoire d'amour d'un homme d'affaire de Pékin avec un étudiant...

Si la rencontre de Lan Yu, (c'est le nom du jeune étudiant) avec celui qui deviendra son amant pour des années se fait par connaissances interposées et à la façon d'une passade d'un soir, celui-ci a tôt fait de tomber amoureux. Montrant les rouages d'une homosexualité réduite à une certaine prostitution, et à des contacts des plus prudents (censure et répression chinoise oblige), qui peut parfois mener à de vraies histoires.

Les rebondissements et comportements des personnages, en font malheureusement une presque banale histoire d'amour, faite de déchirures, de tromperies et de retrouvailles, composée de moments forts, silencieux, gênés ou exubérants. On regrettera simplement que l'histoire avec un grand H, la répression, l'aspect politiques, à peine effleurés avec le drame de Tien An Men, soit reléguée en un arrière plan que le réalisateur finit par négliger totalement. Du coup, le film manque d'ampleur et d'enjeux.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire