Banniere_CANNES-2019

LA PRINCESSE DES GLACES : LE PAYS DES MIROIRS MAGIQUES

Inégal mais divertissant

Gerda est issue d’une famille de magiciens, mais ne semble avoir aucun pouvoir. Suite à la destruction du palais de la Reine des neiges, le Roi Harald a récupéré dans les ruines un portail menant au pays des miroirs magiques. Croyant en la science, il a peur que la magie ne crée à nouveau un désastre en son royaume. Il décide alors de convoquer tous les magiciens, pour les envoyer de l’autre côté du portail, lieu d’où la Reine des neiges n’a pu s’échapper. Ayant échappé à la rafle, Gerda décide de tout faire pour libérer ses parents et son frère Kai…

La princesse des glaces le pays des miroirs magiques film animation image

Ce second épisode de "La princesse des glaces" est en fait le quatrième volet de "The snow Queen" (ou La Reine des neiges), produit par les studios d'animation russes Wizart, à partir du conte du Danois Hans Christian Andersen, qui a valu à Disney l'énorme succès qu'on connaît. Sortis directement en vidéo, les deux premiers volets sont passés jusque là quasiment inaperçus, avant que Alba Films ne décide de tenter l'aventure en salles pour les épisodes 3 et 4.

Il faut dire que le récit ne manque pas de piment, une fois l'ensemble des magiciens retenus de l'autre côté du portail et le fantôme de la Reine des neige s’affairant à aider la jeune héroïne à accomplir sa mission. Alliance de raison avec l'ennemi, discours sur la différence et les dangers de la xénophobie (on est tout de même face à une sorte de génocide préventif des magiciens, jugés potentiellement dangereux), mais surtout capacité à pardonner, sont au cœur de ce récit d'aventures alignant sagement ses étapes.

L'atout graphique est sans doute la diversité et la richesse des décors, à la fois dépaysants et vertigineux. Les plus petits seront forcément impressionnés par les batailles de navires dans les airs, le village suspendu des pirates ou le lac de lave. On restera cependant un peu sur sa faim côté cohérence (la convocation de « tous » les magiciens du royaume permet d'en avoir 7 ou 8 prisonniers... alors que 5 vivaient déjà dans la même rue...) et surtout face aux personnages secondaires, censés jouer les cautions comiques (l'hermine, le troll magicien, le chef de la garde…) mais pas vraiment drôles. Les adultes auront en tous cas bien du mal à s'en amuser.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire