Banniere_Festival_Animation_Annecy_2020

KEDMA

Un film de Amos Gitai

Une grande leçon d'histoire

Des survivants de la shoah provenant de l'Europe entière débarquent d'un cargo (le kedma qui signifie "vers l'Orient") pour s'installer en Palestine encore sous protectorat anglais. Le film débute par l'étreinte d'un couple dans les cales du vieux cargo chargé de survivants de l'holocauste ce qui donne le ton de l'ensemble du film qui se déroule en 1948, deux semaines avant la création de l'état d'Israël alors que les Britanniques quittent le territoire et que les combats s'intensifient entre juifs et musulmans...

Amos GITAI a décidé de privilégier les personnages et leurs états d'âme plutôt que le contexte guerrier. Il nous livre ici un film épuré loin de tout engagement politique. Cependant le film demande une certaine exigence de la part du spectateur confronté à une expérience difficile.

Les dialogues sont impeccables avec une tirade finale criante de vérité sur l'histoire passée et future du peuple israélien. A noter d'ailleurs cet échange entre un militaire juif et un paysan palestinien: "-vous allez où? -on fuit les juifs, et vous? -on fuit les anglais", qui résume à la perfection le film .

Le cinéaste offre un cours d'histoire personnel sur son histoire et celle de son peuple qui veut pour la première fois de son existence assumer son destin et ne plus être un acteur passif de l'Histoire. Un grand film prenant et émouvant.

Arnaud CurtEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire