Festival de Venise 2019 banniere

JAMIE AND JESSIE ARE NOT TOGETHER

Un film de Wendy Jo Carlton

Comédie musicale cul-cul

Jamie et Jessie sont deux colocataires, complices, qui ont leurs petites habitudes, comme de se donner rendez-vous à la plage. Mais Jamie doit s'en aller pour New-York, espérant devenir actrice à Broadway. L'annonce d'un départ qui aura lieu plus tôt que prévu, oblige Jessie à se poser des questions, enclenchant un chronomètre de deux semaines, pour faire ou non, un geste...

Jessie vit dans le même appartement que Jamie. Elle partage sa vie, lui masse les pieds... et finalement agit exactement comme si elles étaient ensemble. Mais ce n'est pas le cas. Jamie a ses aventures de son côté. Elle revoie d'ailleurs Ronda, une ex, régulièrement. Alors que Jessie n'a logiquement pas de vie privée, face au départ annoncé de son amie, elle va tenter de s'en inventer une, en faisant rencontre sur rencontre. Et dans cette comédie dramatique, qui dit rencontres, dit galerie de clichés freakies : la garçonne enrobée, la folle des astres... Toutes sont plus pathétiques les unes que les autres, histoire de bien mettre en valeur Jamie, personnage pourtant totalement transparent, du début à la fin.

Le personnage de Jessie, coupé en deux, semble lui bien plus riche et intéressant, toujours prêt à craquer et tout balancer de son secret de polichinelle. Du coup, c'est à une histoire bien triste que nous convie Wendy Jo Carlton, un récit d'amour frustré, sans passion. Et la mauvaise idée est d'avoir pensé alléger ou égayer le tout en introduisant des passages chantés et chorégraphiés. Passée la surprise du premier passage, dans le café-fast-food où travaille Jessie, le côté complainte a du mal à passer, du fait d'à-côtés insupportables. Les personnages secondaires sont loin d'être drôles, les rimes peu inspirées, le chant plus qu'approximatif pour certains, et les chorégraphies ric-rac. Sans parler de la déplorable synchro des voix, bancale sur nombre de numéros. Le pire ? Lorsque Jamie assise sur le lit, se saisit tout à coup d'une guitare placée hors champ, pour entonner la chansonnette ! On en ricane malheureusement encore...

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire