Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

IN THIS WORLD

La filière de l'immigration clandestine vue par un anglais

Un réfugié afghan, se voit adjoindre un jeune garçon dans la même situation, parlant anglais, pour pouvoir, avec l'aide financière de son oncle, émigrer vers l'angleterre. Le voyage sera long…

Ours d'or à Berlin en 2003, le nouveau Michael Winterbotttom (Welcome to Sarajevo, 24 Hour party people) décrit dans le menu détail, le parcours des immigrés clandestins, du Pakistan, à Londres, en passant par l'Iran, la Turquie, l'Italie et feu le camp de la croix rouge de Sangatte. A la limite du reportage, son récit s'attarde peu sur les motivations des personnages, ou même sur leur relations et liens (réduites à quelques récits de blagues de la part du gamin), ceci pour mieux s'intéresser aux rouages d'un système qui fait le malheur des uns et la fortune des autres.

Dénonçant l'exploitation de la misère et les obstacles plus ou moins arbitraires qu'ils rencontrent (refoulement à la frontière, racisme latent, délit de faciès, travail forcé…), le réalisateur britannique met en évidence les conditions déplorables d'aliénation dans lesquelles les individus se retrouvent. A la merci de passeurs peu scrupuleux et peu soucieux de la santé de leurs illégaux clients, les personnages n'iront pas tous jusqu'au bout du voyage. Mettre bout à bout les éléments d'actualité que nous connaissons tous était nécessaire et permet de relativiser nos situations et la leur.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire