Bannière Festival de San Sebastian 2021

HYPNOTIC

Un film de Nick Willing

Rites sataniques à peine convainquants

Quelque peu contraint, un thérapeute par l'hypnose, spécialisé dans l'élimination de l'envie de fumer, se retrouve à aider une enquêtrice. Il a pour mission de faire parler une jeune fille, rescapée d'un tueur ritualiste, enfermée dans un mutisme profond…

Le nouveau film de Nick Willling, primé à Gérardmer en 1998 pour le poétique " Forever " (" Photographing fairies "), est de facture bien plus classique. Ressemblant plus à un film policier légèrement fantastique , il met en scène un hypnotiseur, dont les flashs ou visions ressemblent fort à ceux d'une certaine 'profiler'.

Rien de bien original donc, pour cet honnête divertissement, à peine inquiétant. Rituels et passations de pouvoirs sont au cœur de ce récit aux rouages un peu trop huilés, qui provoquent tout de même quelques frayeurs, plus liées au caractère d'un lieu (l'église) ou aux visages inquiétants de certains interprètes. Dommage.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire