Parce qu'on en a jamais assez !

HONEY

Un film de
Avec Jessica Alba...

Mia Fry junior

Honey Daniels ( Jessica Alba ) est barmaid dans une boîte de nuit. Mais elle est enseigne également le hip hop aux gamins de la MJC du quartier, et rêve secrètement d'en faire son métier. Un beau soir, elle est remarquée par un blanc, metteur en scène de vidéo clips…

Honey n'est pas une comédie musicale au sens propre, c'est un film sur la musique, qui comme Fame ou Flashdance, fait la part belle aux numéros dansés, aux espoirs déçus et aux grandes réussites à la fin. Vous aurez compris qu'il s'agit donc d'un film plein de bons sentiments, qui suinte le politiquement correct intégrateur de minorités en mal de reconnaissance. Ici, il s'agit des blacks danseurs de Hip Hop et fans de R n' B. Alors en effet, il ne faut pas craindre les schémas du blanc arriviste et limite violeur, ou du black désenchanté et enfermé dans sa condition de petit dealer débrouillard, pour aller voir ce film remuant.

Car des numéros de danses, il y en a à la pelle. Et la plupart sont brillants, même si l'on peut reprocher à la mise en scène (et au scénario) de trop donner la sensation d'être dans une sorte de clip géant, frisant, comme souvent, le mauvais goût, par la surcharge de dorures et de T-shirts de sport trop larges. Heureusement, le dynamisme de Jessica Alba ( héroïne de la série télé Dark Angel ) et son charmant minois font passer bien des lourdeurs. Ajoutez à cela une Missy Elliot en caricature d'elle-même, et vous obtenez un gentil résultat pour jeuns'.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire