Parce qu'on en a jamais assez !

HEY, HAPPY !

Un film de Noam Gonick
Avec Jeremie Yuen...

Bizarrerie irritante

Le jeune Sabu organise une rave party en plein air dans le but de se faire son 2000ème mec, ceci quelques jours avant une fin du monde annoncée, par inondation des terres…

Les couleurs crépusculaires de certains plans ne suffiront pas à faire de ce film-brocante un film de qualité. Les personnages, stéréotypés au possible (la folle percée qui s'adonne à la coiffure, le junkie dee-jay très sexy, le débil persuadé que les extra-terrestres vont venir l'enlever, mais qui finit par trouver son équilibre dans le plaisir homosexuel…) ne laissent que peu de place à un récit désordonné, mêlant d'étranges sexe-shop de plein-air (avec godes usagers à vendre), femmes asiatiques obèses obsédées par les perruques et les girls band, arche de Noé avec des porcs, rites vaudous scatos… j'en passe, et des meilleurs.

Ajoutez à cela un montage sonore incertain et des dialogues parfois limite supportable, et le navire sera un peu trop chargé. Dommage.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire