Parce qu'on en a jamais assez !

HADEWIJCH

Un film de Bruno Dumont

En souffrance

Une jeune novice semble trop encline à faire pénitence, jeûner, se complaisant dans une certaine souffrance qu'elle aime à entretenir. La mère supérieure en vient à douter de sa foi, et la congédie. Elle doit alors retourner dans le monde...

Bruno Dumont nous a habitué à des oeuvres dont l'âpreté n'a d'égale que la douloureuse injustice. Après « La vie de Jésus », il fut notamment l'auteur du très contesté et pourtant bouleversant « L'humanité », triplement primé à Cannes, et du largement surestimé « Flandres ». Proche du misérabilisme des Dardenne, il se dégage néanmoins de son cinéma quelque chose de mystique, de l'ordre de la réflexion plus intérieure que sociale, qui est à même de toucher chacun.

Il est en effet facile, dans un premier temps, de s'identifier ici à cette jeune femme en souffrance, qui n'ose se confronter au monde, parabole de l'adolescent ou de l'adolescente que nous avons tous été. La suite nous éloigne, car elle s'avère plus improbable, alors que la jeune fille est contrainte de revenir dans le monde, et dans sa candeur, tente d'ignorer les barrières sociales, dans ses fréquentations comme ses amours. Dumont ne fait ici qu'effleurer ses sujets, qu'il s'agisse des extrémismes religieux ou de la tentation de rapports faciles. Dommage.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire