Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

HA HA HA

Un film de Hong Sang-soo

Discussion entre amis

Un homme, réalisateur, sur le point de partir vivre au Canada, invite l'un de ses amis, critique de films, à boire un verre. Tous deux se remémorent quelques souvenirs...

Lors de la clôture de la section Un certain Regard de Cannes 2010, outre le prix d'interprétation remis aux 3 actrices de "Los labios" et le prix du jury à "Octubre", c'est finalement "Ha Ha Ha" de Hong Sang Soo qui a remporté la récompense suprême. Le film se présente de manière assez simple, sous la forme d'un dialogue entre deux amis qui dinent ensemble, et dont on entendra tout au long du métrage, les voix en off, lors des transitions entre chaque scène, ponctuant ainsi de pauses joyeuses les deux histoires qu'ils se racontent, trinquant chacun aux bons moments passés.

Sur un ton léger, presque badin, le scénario égraine en parallèle, deux histoires d'amour se déroulant dans un même village du bord de mer. Chacun y fait la cour à sa manière. Léger, souvent drôle, il s'amuse de situations où sont mises en évidence les maladresses des hommes. Et cela donne parfois de très jolies scènes à la fois romantiques et comiques, comme lorsque l'un des deux, fréquentant une guide, fait semblant de deviner ce qu'elle aime, alors qu'il est passé chez elle en douce auparavant. « Ha ha ha » est donc un film de Hong Sang-Soo qui rend enfin l'auteur accessible, loin de ses obsessions cinéphiles (« Un conte de cinéma », « Night and day »), ceci grâce à un ton libre, comme lors d'une discussion entre amis, à la fois complice et ouverte.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire