Festival de Venise 2019 banniere

FAUT PAS LUI DIRE

Un film de Solange Cicurel

On tourne le fauteuil (que) pour Jenifer

Yaël s’apprête à se marier, mais ses trois cousines (Laura, Eve et Anouch) découvrent que son fiancé la trompe avec un homme, doutant visiblement de son attirance pour les femmes. Les trois femmes décident alors de ne pas lui révéler la vérité…

À bien y regarder, le synopsis ci-dessus a valeur de scénario pour sitcom AB Productions, et encore… La comparaison n’est pas flatteuse, certes, mais elle se justifie hélas sur tous les points. D’un point de vue purement cinématographique, ce n’est déjà pas encore pour cette fois que la comédie française réussira à égaler le tempo comique survolté du girly-movie "Mes meilleures amies", ni même à retrouver l’insolence revendiquée de "Sex and the city" (la série, pas les deux films !). Ici, des blagues à la narration, en passant par la scénographie et le montage, tout sent le déjà-vu à chaque raccord de plan, enchaînant des situations sans saveur ni transgression tout en abusant sans aucune raison des ellipses à de nombreuses reprises (pour exemple, lorsque la scène finale apparaît, on a presque l’impression d’avoir sauté une ou deux scènes !).

Comme l’affiche le sous-entendait par avance, l’énergie comique des actrices pouvait éventuellement constituer un lot de consolation. Et là, il y a quand même une surprise. Autant on finit par ne plus pouvoir supporter Camille Chamoux dans son éternel numéro de névrosée-larguée-complexée-toquée (entourez votre choix), autant la présence de Jenifer Bartoli s’avère rafraîchissante. La chanteuse tout juste échappée de The Voice s’avère être constamment juste, bien plus impliquée que ses trois partenaires de jeu, et même souvent très drôle dans son numéro d’avocate zélée à la lisière de la control freak. Une actrice prometteuse qu’on aurait presque envie de revoir sous peu dans des projets plus originaux et mieux travaillés. Parce qu’ici, le spectateur passe un peu pour celui que l’on appâte avec la promesse d’une comédie insolente pour mieux le piéger avec un plat fade et réchauffé. Mais bon, chut : visiblement, faut pas lui dire…

Guillaume GasEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire