Bannière Festival de San Sebastian 2021

LA FAMILLE TENNENBAUM

Un film de Wes Anderson

Portraits loufoques

Les enfants Tennenbaum étaient des génies en herbe, jusqu'à ce que leur père, Royal (Gene Hackman), décide de quitter le foyer familial. Ce dernier, sur la paille, décide un beau jour de revenir à la maison, en se faisant passer pour mourant…

Wes Anderson nous avait donné il y a trois ans, 'Rusmore', une comédie décalée sur un ado, éternel redoublant, qui devient le rival d'un de ses professeurs, dans la conquête d'une femme mûre. Excellent dans la description des détails qui font l'intérêt de ses personnages, il se lance aujourd'hui dans le grand nombre. Et pas avec n'importe qui.

La mode du casting multi stars s'expose de façon impressionnante en ce début d'année ('Ocean's eleven', '8 femmes', Gosford Park'…). Gwyneth Paltrow et Owen Wilson, formidables en anymiques désespérées par un amour pas réellement incestueux, Ben Stiller, émouvant en paranoïaque de la sécurité, ultra-protecteur avec ses enfants, et surout Gene Hackman, odieux mais beau joueur, en père indigne et manipulateur.

Ces multiples portraits, s'ils sont loufoques, n'en forment pas moins une formidable panoplie de personnages colorés, à l'image de leurs vêtements, ringards mais divers : une famille dans toute sa splendeur.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire