Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

DESERT DREAM

Un film de Zhang Lu

Inutilement contemplatif

Un mongole voit sa femme et sa fille partir en ville. Le lendemain, il trouve à la porte de sa yourte une femme coréenne et son gamin exilés. Il va les accueillir quelques temps, apprendre à les connaître...

Autant le dire tout de suite, 'Desert dream' est un film sans grand intérêt, durant lequel il ne se passe quasiment... rien. Lent et contemplatif, l'histoire n'avance pas, ne met pas en avant les paysages ou le milieu assez rude dans lequel les personnages évoluent et que la femme et son enfant ont voulu fuir. Car même d'un point de vue anthropologique, malgré l'obsession du personnage principal à planter des arbres pour faire que la prairie ne devienne pas désert, l'intérêt reste limité.

De ce quasi documentaire, on ressort donc perplexe, en se demadant où était l'intention de l'auteur. Ne développant pas réellement des personnages qui semblent absents, se contentant d'une description d'actes quotidiens relativement basiques, le scénario semble faire du sur-place. Un récit dans lequel l'espoir de changement paraît bien ténu. Dommage.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire