Banniere_Festival_Lumiere_2020

LE DERNIER VOYAGE DU JUGE FENG

Un film de Liu Jie

Un humour salvateur

La dernière mission d'un juge chargé d'un tribunal ambulant, accompagné dans la Chine rurale par sa greffière et un étudiant...

Le premier film de Liu Jie, présenté à Venise en 2006, est une formidable comédie dramatique, permettant d'approcher les différences culturelles au sein de la Chine elle-même et de ses minorités aux rites et coutumes parfois étranges. Le vieux juge, puits de sagesse, apporte à sa fonction, une bonne dose de débrouillarde et d'inventivité, qui le rend forcément attachant. D'autant que le scénario dédramatise les pires situations, par un humour perceptible soit dans les dialogues, soit dans d'incongrues situations, que seul le personnage de l'étudiant, rigide dans sa vision de l'humain, ne parvient pas à accepter, faisant preuve d'une absence de recul et d'humanité.

Symbole de la disparition d'une certaine culture et d'une unité présente malgré tout, il est le seul personnage auquel le spectateur aura du mal à s'identifier. Car les villageois rencontrés rappellerons forcément quelqu'un à chacun d'entre nous, parmi les « anciens » au comportements parfois enfantins ou incompréhensibles car dénués de caractère raisonnable. Et le « couple » formé par le juge et sa greffière s'avèrera au fil du récit, de plus en plus touchant, jusqu'au final, déchirant. Beauté des paysages, naturel des personnages, ce voyage inattendu a résolument tout pour séduire.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire