Festival de Venise 2019 banniere

LE DERNIER ROI D'ECOSSE

Un film de Kevin MacDonald

Forest Whitaker en route vers l'Oscar

Un jeune médecin écossais décide de partir en Ouganda s'occuper des populations défavorisées. Engagé dans une mission, il croise un jour la route d'Amin Dada, qu'il soigne pour une légère blessure à la main. Ce dernier lui demande rapidement de devenir son médecin personnel...

Adapté d'un roman de Giles Foden, "Le dernier Roi d'Ecosse" est un portrait sans concession du dictateur ougandais: le général Amin Dada. Homme charismatique en diable, on nous montre aussi ici la face paranoïaque de ce militaire arrivé au pouvoir en 1971 en renversant Obote. Et le film doit du coup énormément au regard extérieur qu'apporte le personne du médecin européen, mais aussi à l'acteur qui interprète Amin Dada : Forest Whitaker. Absolument habité, il incarne à la fois une certaine folie doublée de détresse, une fantaisie calculatrice, comme une gentillesse mâtinée de suspicion. Il séduit comme il fait peur de par sa carrure et l'intensité de son regard. On ne voit pas très bien comment l'oscar du meilleur acteur pourrait lui échapper pour ce rôle.

Amin Dada a quitté le pays en 1979 et était encore vivant lorsque le film a été mis en production. On n'assiste cependant nullement à un lynchage en bonne et due forme de l'homme, mais à la peinture d'un contexte, favorisée par un tournage qui a eu lieu en Ouganda même. Mais le film est aussi un véritable thriller, où conscience morale et inexpérience se mêlent à l'Histoire, mettant irrémédiablement en danger la vie du médecin inconscient joué par James McAvoy. Vu en faune dans "Le monde de Narnia" l'an dernier, le jeune acteur écossais trouve ici un rôle tout en nuances. On lui souhaite une aussi belle carrière que celle de celui à qui il donne brillamment la réplique, et qui a dû, forcément, lui en imposer.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire