Banniere_Festival_Animation_Annecy_2020

DEMAIN DES L'AUBE

L’empire contre-attaque !

Pianiste renommé, Mathieu interrompt pour quelques jours ses répétitions, afin de se rapprocher de son petit frère, Paul. Jeune homme fragile, passionné d’histoire, ce dernier participe régulièrement à des reconstitutions de grandes batailles napoléoniennes. Alors qu’il accompagne son frère lors d’une de ces manifestations, Mathieu découvre un monde à part où le jeu prend parfois le pas sur la réalité...

A l’image de la première scène où l’on croit découvrir un film d’époque alors que l’action nous est contemporaine, « Demain dès l’aube » surprend par son originalité. Par l’intermédiaire du jeu de rôle, Denis Dercourt nous transporte dans un univers étrange qui oscille entre passé et présent. Un monde qui, au fil du film, se révèle plus dangereux que troublant. Nos deux héros vont bien malgré eux tomber dans le piège de ces fanatiques de Napoléon qui ne connaissent qu’une loi, celle de 1810. Le plus jeune, passionné et innocent, se laisse manipuler, alors que son grand frère payera cher de ne pas connaître tous les détails de la bataille de Wagram. De minute en minute, Denis Dercourt installe habilement un thriller latent où les deux personnages principaux s’obstinent à croire que tout est encore rationnel.

En parallèle, le réalisateur nous offre un beau portrait familial, en mettant en scène deux frères que la vie a éloignés et qui se retrouvent pudiquement. Chacun protège l’autre à sa façon et cela quel qu’en soit le prix. Dans le rôle du jeune homme mi-adulte mi-enfant, Jérémie Renier est comme toujours intensément juste. Mais la grande révélation de ce film est de découvrir enfin tout le talent de Vincent Perez. Habituellement cantonné aux films en costumes et aux comédies légères, l’acteur suisse surprend par son interprétation à la fois sensible et retenue. Son personnage joue sur deux tableaux : celui de l’aîné, pierre angulaire de la famille sur laquelle tout le monde se repose, mais aussi celui du célèbre pianiste dont le talent, à l’image de son mariage, décline à force de lassitude. Cet aspect là du personnage est malheureusement assez peu développé dans le film. Le réalisateur en dit trop ou pas assez ! Néanmoins cela reste secondaire vue la trame principale du film. « Demain dès l’aube » s’impose avant tout par son scénario étonnant qui ne manquera pas d’éveiller votre curiosité. A vous de jouer à présent !

Gaëlle BouchéEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE


Bande annonce par Filmtrailer.com

Laisser un commentaire