Parce qu'on en a jamais assez !

DE LA NEIGE POUR NOËL

Un équilibre entre deux caractères opposés

Solan et Ludvig vivent dans la ferme de Reodor, un inventeur solitaire, à l'écart du village. Cette année, la neige semble ne pas être au rendez-vous pour Noël. Mais c'est sans compter sur le méchant rédacteur en chef du journal local, qui va dérober la machine à neige inventée par Reodor...

Avec une histoire centrée sur le besoin de signes et objets qui font de Noël une époque à part (le sapin, les cadeaux, mais aussi la neige), ce "Noël de Solan et Ludvig" risque de fasciner les plus petits, autant que les grands trouveront le déroulé de l'histoire un peu laborieux. Entre disparition de l'inventeur pour cause de potion d'invisibilité et dérèglement progressif de la machine à neige, le récit tente d'instaurer un vain suspense. Tout en relatant l'amusante course au scoop du rédacteur en chef du journal local (il écrit les gros titres du lendemain, en même temps qu’il augmente la puissance de la machine à neige, dans le but de battre un record historique...), il met les deux héros face à leurs faiblesses.

D'un côté Ludvig la taupe timide à l'excès, se retrouve livrée à elle-même et donc obliger de prendre un peu d'initiative et de combattre ses peurs. De l'autre Solan le canard bavard et téméraire, voit son bec disparaître et se voit obligé de se taire. L'animation en stop motion (image par image, à partir de figurines ou marionnettes) est plutôt élégante, surtout au niveau des décors, et nous fait croire à cette envahissante tempête de neige. Quant au scénario, il incite à une débrouillardise posée, tout en magnifiant une certaine magie de Noël. L'occasion donc, pour les plus petits, de découvrir cette franchise extrêmement connue dans les pays nordiques et ayant déjà fait l'objet d'un long-métrage dans les années 70.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE




Powered by Preview Networks

Laisser un commentaire