Bannière Festival de San Sebastian 2021

CURSED

Un film de Wes Craven

A force de crier au loup…

Deux jeunes se font mordre par un loup-garou, le seul moyen de s’en sortir sera de découvrir l’identité du « mordeur » et de l’éliminer...

Le nouveau Wes Craven renoue avec un des thèmes les plus utilisés du cinéma fantastique : le film de loup-garou. Le réalisateur ressorti des limbes de l’oublie grâce au succès de Scream et de ses suites, tente avec Cursed, de redonner un coup de fraîcheur au film de monstre en général, et à ceux qui hurle la nuit en particulier. Mais le traitement infligé à ces créatures oh combien charismatiques, par Craven et son coéquipier de galère, le désormais célèbre Kevin Williamson, ressemble plus à la transposition de leur propre univers sur le thème et non l’inverse.

Plus le film avance et plus on a la fâcheuse impression de revoir Scream, les oreilles et les canines en plus. Tout se prête en effet à cette comparaison. Les personnages et leur vécu, la révélation finale, le mode opératoire du « criminel », ainsi que les nombreux ressorts horrifiques, qui retombent quasiment aux mêmes places que dans les films précédents. Alors que le scénario ne réserve déjà que peu de surprise, les créatures, fer de lance de ce genre de production, sont vite, trop vite expédiées, et leur design parait des plus classiques, ajouté à une animation bâclée.

Voir ce film et se faire une idée exacte des circonstances de son échec, n’est permis qu’à condition de bien connaître le chemin chaotique de production et de tournage, d’une sympathique série B au départ qui s’est transformée en véritable gouffre artistique et financier. La faute peut être au réalisateur qui a poussé un concept un peu trop loin, ou à des producteurs trop sûrs de leur recette miracle ? La vérité se situe un peu entre les deux et amène donc plus une réflexion sur la fin d’un système, celui de Dimension production, que sur un film au combien insipide. Vous me direz, c’est déjà ça.

Guillaume BannierEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire