Parce qu'on en a jamais assez !

CROWS ZERO

Un film de Takashi Miike

Miike inventif mais trop axé castagne

Au lycée, dès la cérémonie de rentrée, l'ambiance est à l'affrontement entre élèves, certains des « chefs de classe » cherchant à prendre le pouvoir, et ainsi devenir le Roi. Jusque là, jamais personne n'a réussit. Aussi la bataille sera rude entre Serizawa et Genji, le nouveau venu, chacun cherchant à s'allier les chefs des trois classes restantes...

Sortie en DVD et Blu-ray le 1 janvier 2012

Takeshi Miike signe ici, juste après le très décevant « Sukiyaki Western Django », un nouveau film totalement barré, qui fait forcément penser au pilote d'une série télé. Rien de tout cela cependant, puisqu'il s'agit en fait de la prequel d'un manga à succès (« Crows »), signé Takahashi Hiroshi et produit par le producteur de « Baby cart » et « Vampire D Hunter ». Dans l'univers de lycée, les élèves sont tous habillés de noir, roulant en permanence des mécaniques, maîtres d'un lycée où on ne les voit jamais en classe, et où les professeurs sont inexistants. Autour d'eux, les seuls adultes sont les véritables yakuzas, décrits comme pathétiques, lâches et plutôt faiblards en arts martiaux. Car ici les chefs ont des pouvoirs impressionnants, et sont capables de coups de poings ou pieds hyper puissant, alors que les batailles restent assez classiques.

On s'amuse des raclées que prennent certains personnages, ou des leçons à deux balles que donne le yakuza en blanc, l'élève prenant le temps de sortir son carnet où il les a notées, avant de passer à l'action. Malheureusement, malgré les idées hallucinantes quasi usuelles chez Miike (voir la partie de bowling avec quilles vivantes, ou les morceaux de bravoure de Genji, indestructible, mais bien amoché), le scénario s'épuise à force de laisser la part belle aux affrontements entre gangs. Un film amusant, mais trop tourné castagne sur la fin.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire