Parce qu'on en a jamais assez !

CODY BANKS : AGENT SECRET

Un film de Harald Zwart

Un James Bond pour ados : très drôle

Cody Banks (Franky Muniz), 16 ans, fait partie des nombreux jeunes recrutés et spécialement entraîné par la CIA. A la grande surprise de ses parents, il est muté dans une école privée, où il doit entrer en contact avec la fille d'un savant américain (Hilary Duff), sensé travaillé pour de potentiels terroristes. C'était sans compter sans ses problèmes de relation avec les filles…

Certains auront peut-être peur de ses déplacer pour découvrir cette nouvelle tentative de franchise, lorgnant à la fois sur les Spy Kids, XXX et James Bond. Mais le ton décalé de cette franche comédie, jouant des clichés sur l'adolescence, et l'éveil à la sexualité (bégaiements troublés, vision prometteuse d'une bombe brune en mini jupe, rapports de force avec les parents…), fait rapidement mouche. D'autant que les cascades, gadgets à la James Bond, et autres situations périlleuses, montrent que le second degré est à l'ordre du jour.

Le jeune Franky Muniz (Malcolm in the Middle, tous les jours sur M6) a le charme et la nonchalance qui font croire à son personnage, et la petite Hilary Duff en fera frémir plus d'un, permettant ainsi une identification collective au héros maladroit en paroles, mais pas en actes de bravoure. Ses balbutiements en font un personnage sympathique, conscient de ses limites, mais toujours positif. Bref porteur de messages familiaux des plus acceptables.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire