avec ou sans moustache

CHRONIQUES SEXUELLES D’UNE FAMILLE D’AUJOURD’HUI

Qui veut du porno amateur dépressif ?

Romain, lycéen, se sent frustré d’être encore puceau. Tout bascule lorsqu’il se filme en train de se masturber en plein cours pour réaliser le même défi que d’autres élèves. Convoquée par le directeur, sa mère fait preuve de bienveillance. C’est le départ d’une grande interrogation collective sur les pratiques sexuelles de tous les membres de la famille…

Chroniques sexuelles d'une famille d'aujourd'hui film image

Poursuivant leur filmographie inspirée par le fameux mouvement Dogme95 (lancé par Lars von Trier et Thomas Vinterberg), le duo Barr-Arnold se lance un défi : parler de la sexualité sans tabou ni gravité, et proposer autre chose que les codes de l’industrie pornographique. Les intentions sont louables, mais le résultat est catastrophique. Le fait de filmer la sexualité de façon frontale (et parfois non simulée dans sa version longue ultérieurement proposée en DVD et VOD) provoque finalement l’inverse : la reproduction des caractéristiques du porno amateur (ou supposément amateur) qui inonde le web. De même, l’interprétation approximative, la niaiserie des dialogues, la mise en scène sans inspiration et le casting composé en partie d’actrices porno (Leïla Denio et Maïlys Amrous sont par ailleurs connues sous les pseudonymes Penelope Tiger et Lola Bruna) ne font que renforcer l’impression de regarder un mauvais film X.

Le fiasco est d’autant plus marqué que l’effet libérateur escompté ne fonctionne pas totalement. Certes, le film déculpabilise la sexualité et appelle les spectateurs à vivre librement leurs fantasmes sans se préoccuper du qu’en-dira-t-on. Mais l’excitation est annihilée par une atmosphère générale plutôt dépressive. Tout est fade et gris, y compris dans les costumes de Mimi Lempicka (qui nous a habitué à mieux), le jeune Romain étant vêtu comme un vieux… Prozac et Viagra ne font pas bon ménage !

Raphaël JullienEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire