Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

CHOUETTE, UN NOUVEL AMI

Avec

Inégal mais avec quelques petits bijoux

Un recueil de 6 courts métrages dont les héros sont pour la plupart des animaux (rat, escargots, girafes, moineau et loups) et pour l'un d'entre eux, une lune bienveillante...

En regardant "Chouette, un nouvel ami" on s'interroge forcément sur la cohérence de l'ensemble d'un programme au grand écart stylistique, même s'il privilégie une animation 2D utilisant notamment aspects crayonnés, pastels et aquarelle. On pourrait croire que l'entraide et la bienveillance sont au cœur de chaque histoire, mais les deux amusants épisodes de "Contes qui tiennent sur une ligne", qui ouvrent et ferment ce recueil, mettent un rat aux prises avec une plante qui lui sert d'abris, et une fleur qui perd désespérément ses pétales.

On aurait aussi tort de croire que le personnage principal de chaque court est un animal, puisque le décevant "Une lune aimable" met en scène l'interaction de l'astre avec les habitants d'une ville. À l'exception des films d'introduction et de clôture, c'est en tous cas certainement l'usage de la musique, magnifiant l'action à l'image qui fait trait d'union entre des œuvres toutes sans paroles, dont ressort particulièrement le magnifique "Le moineau et l'épouvantail", délice de poésie qui met un petit oiseau aux contours flous pris dans les neiges face au froid et à un loup affamé.

Les petits se laisseront surprendre par les couleurs chaleureuses de "La cravate", court métrage jouant avec la linéarité des pattes de l'animal, en mettant en scène un girafon envieux des cimes atteintes par les siens. Enfin, ils frissonneront devant les aventures d'un escargot bleu, arpentant écorces et rochers, et menacé par une mystérieuse masse noire dans « ... Un film sympathique tourné en stop-motion (animation image par image) sur fonds réels, avec des créatures en pâte à modeler.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire