Bannière Festival de Berlin - Berlinale 2020

CHEVALIER

Un film de Brian Helgeland

Curieux et navrant mélange

Un gueux décide de prendre l’identité de son maître décédé, pour combattre dans les tournois de joute et faire fortune…

He will rock you. C'est l'accroche sur l'affiche du film, reprenant là le titre de la chanson phare du group queen, reprise en cœur par les spectateurs des tournois. L'action se déroulant au moyen âge, on est en droit d'être surpris.

Alors, tout ébaubi, on réserve son jugement. Jusqu'à ce que l'on s'aperçoive qu'il ne s'agit là ni plus ni moins que d'un film de de sport, où le héros veut gagner à tout prix et emporter les faveurs de la belle.

C'est niais et sans intérêt, à l'exception peut être des speechs d'encouragement du valet, l'acteur se révélant un formidable chauffeur, non de salle, mais de tribunes.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire