Parce qu'on en a jamais assez !

CHEF

Un film de
Avec

Une gentille histoire d'attention paternelle

Comment faire un peu de place à son enfant lorsqu’on est préoccupé par son boulot, divorcé, et vieillissant ? C’est en quelque sorte l’une des questions que tente d’explorer cette honnête comédie signée Jon Favreau, acteur devenu réalisateur, notamment des deux premiers "Iron Man" ou du moins connu "Elfe" avec Will Ferrell.

Réunissant d’ailleurs une partie du casting des "Avengers" (Robert Downey Jr et Scarlett Johansson) Jon Favreau, également devant la caméra, livre le meilleur de lui-même en père un peu paumé devant choisir la suite de sa carrière. Une carrière que d’autres verraient bien pour lui dans la vente ambulante.

Jolie histoire de complicité entre un fils et son père, souvent absent, "Chef", sans être la comédie du siècle, séduit par son rythme et la bonne humeur qu’il tente d’insuffler. Malheureusement, sous couvert de différence de génération et de domination du tout technologique, le film vire sur la fin à la publicité géante pour un site de nouvelles instantanées (celui à l’oiseau bleu...), qui permet certes de déclencher la guerre avec le critique maudit et par la suite de promouvoir efficacement la notoriété du cuissot rebelle.

Reste qu’au travers de la deuxième partie du film, en forme de road movie devenu bras d’honneur à l’establishment et à son immobilisme, Jon Favreau semble envoyer un message à la critique, le culinaire faisant certainement résonance avec le métier de cinéaste, concernant un investissement des professionnels du cinéma qui se compte souvent en années.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE




Powered by Preview Networks

Laisser un commentaire