Banniere_Presidents_US_fictifs_au_cinema

CAUSE TOUJOURS !

Un film de Jeanne Labrune

Délicieux

Jacinthe (Victoria Abril) se prend d'une obsession : éliminer les mites de sa cuisine. Bruno (Jean Pierre Darroussin), son mari, l'accuse avec exagération, de vouloir exterminer ses semblables. Tous deux décident de ne pas aller en week end à la campagne avec Léa (Sylvie Testud), qui par curiosité se met à suivre un mystérieux muet, qui travaille à la superette du coin…

Bien plus réussi que son précédent ( C'est le bouquet ), « Cause toujours ! » clos une trilogie de fantaisies signées Jeanne Labrune. Et la légèreté est cette fois-ci au rendez-vous, loin des excès d'écriture des autres épisodes. Ici l'équilibre est savant entre dialogues ciselés, portant sur nombre de sujets d'actualité ou de trivialité, telle le rapport des femmes à la violence, la négation de l'autre, la domination des citadins en campagne, ou le danger omniprésent à chaque instant. Autant de sujets graves, rendus aussi surréalistes que drôles au travers des sublimes échanges verbaux que les acteurs portent à merveille.

Le film, simple série de discussions sans fin ni conclusions, bascule d'un coût dans le faux thriller, avec l'arrivée de Léa à la campagne, créant une drôle de tension, à laquelle on n'adhère pas vraiment, mais dont on s'amuse des codes. Le danger est peu probable, mais palpable. Avec ce film, Jeanne Labrune pose la question de la confiance, qui semble disparue entre les êtres, et démontre l'absurdité de la suspicion. La curiosité est au cœur de son film, menant à la défiance pour certains, à la rencontre pour d'autres. Une belle fable portée par des interprètes formidables, telle Victoria Abril qu'on retrouve enfin dans une comédie, ou Claude Perron, loin de ses rôles étranges habituels.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire