Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

CASHBACK

Un film de Sean Ellis

Se retrouver

Une jeune homme ayant plaqué sa copine, devient peu à peu insomniaque. Pour mettre à profit ses heures de nuit, il décide de se faire engager dans un supermarché...

"Cashback" traite d'un sujet classique: la séparation. S'il passe en revue son cortège de culpabilité, de mépris et d'envie de renouer, ce premier film anglais signé Sean Ellis n'en est pas moins original de par son traitement visuel et son ton désenchanté. Usant des pensées du personnage principal en voix-off, la mise en scène fait surtout la part belle à quelques pirouettes visuelles qui transportent son héros d'un endroit à un autre en un simple mouvement de caméra couplé avec d'astucieux décors, comme lorsqu'il se retrouve directement de la position verticale à celle allongée dans son lit.

On se régale des apartés désabusés et assez justes que l'auteur introduit régulièrement, et de la galerie d'étudiants désœuvrés qui peuple le personnel de la supérette. Si le manager est un rien trop caricatural, celui qui balaye en prenant des poses de kung-fu est assez irrésistible. Entre incongruité et charme de la rencontre qui relancera la vie amoureuse du garçon, on navigue au rythme de choix musicaux judicieux qui distillent une certaine poésie. Un très joli film qui donne envie de se retrouver et de se relancer dans l'arène, après avoir, comme le héros, arrêté quelque peu le temps.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire