Parce qu'on en a jamais assez !

BOOGEYMAN

Un film de Stephen T. Kay

La peur du placard ne fait plus recette

Un jeune homme a bien du mal à surmonter ses peurs, car enfin, il est persuadé d'avoir vu son père se faire avaler par un monstre, caché dans le placard…

Exploitant à fond la peur basique des enfants vis-à-vis du noir, et des potentiels monstres cachés dans le placard, ou sous le lit, Boogeyman développe une bonne idée : faire persister cette peur chez un jeune adulte. Malheureusement, dès la scène d'ouverture, où le père se fait aspirer par un placard en furie, le ridicule n'est pas loin.

Alors, lorsque le film s'implante clairement du côté teenage movie, on craint le pire, et démarre alors une nouvelle série B d'horreur sans but ni cervelle. Et aucune source d'inquiétude, pourtant esquissée efficacement au départ, ne peut plus être prise au sérieux. Dommage, mais cela fera peut être les beaux jours de la fête du cinéma, si le film tient à l'affiche jusque là.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire