avec ou sans moustache

BLACKTHORN

Un film de Mateo Gil

Le crépuscule d'une légende

La légende veut que Butch Kassidy et Billy the kid soient morts abattus sur le sol américain. Une autre légende existe, relatant son périple jusqu'aux confins des Andes, en Bolivie...

« Blackthorn » est un western espagnol, tourné en territoire bolivien, et relatant à la fois l'échappée des célèbres Butch Cassidy et Billy the kid de l'ouest américain vers le sud, et la rencontre de Cassidy âgé avec un espagnol, ancien contremaître des mines boliviennes, à cause duquel il perdra sa femme et devra prendre à nouveau la route. Ce récit mettant en parallèle deux fuites, est l'occasion de mieux connaître ce bandit de grand chemin, et d'offrir une comparaison de ce qui était les valeurs des anciens héros de l'Ouest, et celles d'hommes devenus sans scrupules. Le film de Mateo Gil porte ainsi un discours de fond qui rencontre aujourd'hui une certaine résonance avec la crise économique actuelle et le comportement des banquiers et spéculateurs.

Ce chant du cygne, orchestré au cœur des sublimes paysages boliviens, adopte un rythme lent, correspondant au pas faussement serein du héros. Esquissant les portraits d'hommes fatigués, traqués, plus que magnifiant la légende, « Blackthorn » s'apparente à un western crépusculaire, dépeignant plus des conditions de vie, une idéologie, et une certaine douceur de vivre, malgré des conditions climatiques extrêmes (le froid dans le cas du parcours passé, la chaleur du désert dans le cas de la fuite contemporaine). Ménageant un suspense minimal, offrant peu d'action, mais seulement quelques scènes de traque ou d'affrontement des plus graphiques (dont une préoccupante attaque dans le fameux désert de sel), le film transforme la légende et s'avère peu passionnant mais crédible, car porté par des acteurs impliqués mélangeant aisément anglais et espagnol.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire