Banniere_Festival_Lumiere_2020

BIGFLO ET OLI : PRESQUE TROP

« Des promesses d’enfants qui guident ta vie d’adulte » (Bigflo)

Ce documentaire musical invite les spectateurs à vivre une folle aventure aux cotés des deux frères Florian et Olivio Ordonez, plus connus sous les noms de scène Bigflo et Oli. Un regard intimiste sur la création de projets musicaux mais surtout sur la relation de deux frères qui partagent la même passion.

Sortie le 8 octobre 2020 sur Netflix

Depuis quelques années, les documentaires Netflix nous ont fait (re)découvrir des artistes comme Gims, Lady Gaga, Travis Scott ou Taylor Swift. En cette fin d’année, la plateforme a réservé l’une de ses places au documentaire sur Bigflo et Oli (qu’il coréalisent avec Jérémie Levypon). Un documentaire dont la simplicité est une force, à l’image des deux rappeurs toulousains.

On découvre ici une passion entre frères mais aussi de leur quotidien au rythme effréné. Un quotidien où s’allient concerts, préparation de tournée, enregistrements et vie de jeunes adultes dont le succès n’a pas évincé les querelles fraternelles. On assiste à une aventure familiale hors norme avec des anecdotes de leur enfance et avec quelques images d’archives – qui ne sont toutefois pas assez présentes si l’on découvre le duo pour la première fois. On parle assez peu du chemin parcouru pour en arriver jusqu’ici, ce qui est dommage mais compréhensible lorsque l’on se rappelle du titre de ce documentaire (qui fait directement référence aux événements extraordinaires qu’ils vivent) et de ce qu’ils veulent nous raconter à travers les images avant de prendre une pause dans leur carrière musicale.

On découvre rapidement les instruments dont ils ont les clés ainsi que ceux qui les entourent sur scène, et plus largement des éléments nécessaires pour la préparation d’une tournée, des concerts, jusqu’aux moindres détails de chaque projecteur. Il y beaucoup d’images « clipesques » (peut-être presque trop ?) qui sont associés aux moments forts en émotions. Cela contraste avec les quelques interludes d’animation sur fond noir où l’on laisse place à leurs voix parlées avec un fond musical. L’une d’entre elles ouvre une séquence sur les promesses de deux enfants rêveurs – promesses qu’ils tiennent aujourd’hui.

Le documentaire se termine sur une belle surprise pour les fans ainsi que sur un clin d’œil à leur titre "La Vraie Vie" et à sa fumée noire. Le film est à voir en famille, que vous soyez fan ou non, que vous ayez déjà entendu une de leurs chansons ou pas (on entend étonnamment très peu de titres signés Bigflo et Oli dans le film), que vous ayez beaucoup d’aprioris ou aucun.

Bigflo et Oli nous offrent donc là un bouquet d’émotions au sein d’un documentaire aussi intimiste que touchant.

Bonus : nous vous proposons au passage quelques suggestions de chansons du duo si vous venez de le découvrir : "Le Cordon", "Monsieur tout le monde" (issues du premier album "La Cour des grands") ; "Autre part", "Sac à dos" (deuxième album "La Vraie Vie") ; "Château de sable", "Rentrez chez vous" (troisième album "La Vie de rêve").

Elsa CarapetEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire