Bannière Festival de San Sebastian 2021

ASTÉRIX ET LES VIKINGS

Gaulois mineurs !

Alors que village des irréductibles gaulois s’apprête à recevoir le très lutécien neveu de leur chef, une peuplade venue du nord décide de conquérir leurs contrées et de découvrir tous leurs secrets, enfin surtout celui de « voler grâce à la peur » ! Pour cela, ils vont kidnapper le jeune Goudurix. Mais Astérix et Obélix vont alors se lancer à la poursuite de ces vikings…

Le retour du petit gaulois sur les écrans passe cette fois ci par la case dessin animé, en adaptant deux des épisodes les connus de la série. Mais cette fois ci les producteurs ont voulu mettre toutes les chances de leur côté, et proposer un film d'animation qui tienne la route, surtout face à la concurrence actuelle, y compris en europe. Et bien ils ont réussi, car que ce soit le dessin en lui-même, les couleurs ou l'animation, on se retrouve face au meilleur de toutes les versions animées des aventures de notre Gaulois préféré, avec des scènes très agréables pour les yeux, oscillant entre la fresque épique et la peinture traditionnelle. Au niveau des décors, les divers paysages sont très bien mis en valeur, avec une variété en de rendus, entre le froid polaire et les douces plages d'Armorique. De plus les personnages sont parfaitement caractérisés et animés.

Mais un film ne se base pas uniquement sur ces qualités techniques, et « malheureusement » il lui faut un scénario. Ici il est présent, certes, mais avec une tendance à se tourner vers les enfants, oubliant qu'Astérix est tout autant une icône des enfants que des jeunes adultes recherchant une dérision parfois politique, et des anachronismes bien venus. Et malheureusement cela fait défaut. Les péripéties sont convenues, et le film finit même par donner dans une morale très américaine, sur la famille et le passage à l'âge adulte. Pas de références anachroniques, pas d'ancrage dans la vie présente et les travers de nos sociétés.

En plus un point catastrophique, que l'on vienne m'expliquer ce que font des titres majeurs de la musique anglo-saxonne, dans la bande originale du film, ceci sans aucun rapport avec l'univers de nos personnages. Comme si John Williams mettait du Joe Dassin dans Star War ! Malgré tout, une sympathique réalisation pour les enfants et malheureusement uniquement pour eux, avec des personnages et un univers malheureusement sous exploités. Dommage d'avoir la technique… mais pas l'esprit.

Guillaume BannierEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire