Festival de Venise 2019 banniere

L'AMOUR SIX PIEDS SOUS TERRE

Un film de Nick Hurran

Une comédie à l'anglaise des plus drôles, avec un Christopher Walken mémorable

Jeunes, Boris et Betty étaient amoureux mais n'osaient pas se l'avouer. Adultes, Boris et devenu gérant de pompes funèbres, et Betty, mariée, femme au foyer insatisfaite. Les deux se retrouvent pour l'enterrement de la belle mère de Betty et franchissent enfin le pas. Ils décident alors, avec l'aide du médecin local, de simuler la mort de Betty, pour pouvoir s'enfuir ensemble…

L'amour six pieds sous terre est une classique comédie à l'anglaise, jouant avec délices des clichés les plus simples sur l'enterrement, et le deuil. Ici, le plus intéressant n'est pas la relation amoureuse des deux héros, mais les entraves que les autres vont mettre sur leur chemin vers la liberté et la « mort ». Ainsi, qu'il s'agisse des désirs du mari concernant la cérémonie, ou de la volonté du croque mort rival de s'approprier la morte, ou la volonté de la maîtresse du mari de l'assassiner, tout va concourir à rendre les situations cocasses, voire impossibles. Mais l'humour, noir et parfois limite, fait tout passer, et tout accepter, même une scène de fin frôlant le grand guignol.

Et on rit beaucoup aux frasques du rival (Christopher Walken) et de son rival, amércain qui veut rendre les enterrement festifs, en réalisant les fantasmes inassouvis des défunts, en allant jusqu'à mettre en scène une cérémonie à la Star Trek, ou à faire un show de claquette. Le choc culturel est certes cliché, mais très amusant. L'acteur excelle dans son personnage d'allumé, et fait à lui seul l'équilibre avec les autres personnages, un peu pâlichon. Saluons également la performance de Naomi Watts, en secrétaire sexy et vulgaire, qu'aucun scrupule n'arrête.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire